Festival OFF

Festival OFF

Tout sur l'édition 2017

Le festival

OFF 2017 : vivez vos émotions !



L'affiche de l'édition 2017 signée Emmanuel Mingasson !

Organisé depuis vingt-deux ans, aux mêmes dates que Visa pour l’image, cette année du samedi 2 au samedi 16 septembre 2017, le festival Off offre la chance unique aux photographes amateurs d’exposer leurs travaux au centre-ville de Perpignan. Une réussite, un rendez-vous incontournable pour tous les amoureux de photographies qui réunit plus de 90 expositions réparties sur plus  lieux : commerces, restaurants, cafés, galeries, banques, etc. Autant de pures émotions au cœur de la ville.

  • Le OFF est né de la volonté des commerçants du centre-ville, avec l’appui principal de la CCI, le soutien de la Ville de Perpignan et de nombreux autres partenaires.

Titouan Lamazou, invité d'honneur du OFF 2017

Photographe, peintre et navigateur, Titouan Lamazou a accepté d’être l’invité d’honneur de l’édition 2017 du OFF.  Il proposera trois expositions exceptionnelles à la Villa Duflot, à L’Indépendant et au siège de la CCI de Perpignan.

Inauguration du OFF 2017 : samedi 2 septembre - 16h30 / 19h

Cérémonie d’ouverture et visite guidée des lieux d’exposition dans le centre-ville de Perpignan. Départ : Maison du OFF, Casa de la Généralitat de Catalunya, (1, rue de La Fusterie, Perpignan). Fin de la visite : 18h30 à la CCI de Perpignan pour la « photo de famille » et le cocktail.

 

Exposition événement au palais consulaire

Titouan Lamazou / Afriques 2004-2014

Cette exposition relate de loin en loin dix ans de pérégrinations africaines.

Pour constituer cet ensemble, Titouan Lamazou a choisi des images qui parlent à son cœur et à son souvenir en Ouganda, au Tchad, en RD Congo, en Mauritanie et au Burkina Faso de 2004 à 2011. Entre 2012 et 2014 au Mali, au Niger, à nouveau en Mauritanie et au Burkina Faso, il composé quatre photographies dont trois seront présentées à la CCI.

Il est chaque fois question de rencontres avec des femmes engagées en sacerdoce ou en conviction, avec des femmes exilées, réfugiées de guerres ou déplacées de conflits internes.

Ces photographies que Titouan Lamazou nomme Photos-tableaux, représente un regard de synthèse sur ces modèles dont il a partagé le quotidien quelques jours ou parfois quelques semaines, dont il a  réalisé au préalable le portrait en peinture et en photographies « classiques », et recueilli le témoignage.

Photo-Tableaux, car il s’agit d’un travail photographique de peintre inspiré par le sujet et son environnement autant que par des compositions picturales de maîtres anciens. Ces photographies sont généralement élaborées avec la juxtaposition de plusieurs centaines de clichés dont la prise s’étale parfois sur plusieurs jours.